CONTACT

Pour exprimer cette vaste palette de sentiments, elle mélange de nombreuses techniques et divers matériaux qui conversent les uns avec les autres: la peinture, le feutre, le collage, le bois, le plastique, le papier. Aussi, l’artiste accorde une grande importance aux mots, qu’elle n’hésite d’ailleurs pas à inclure dans ses dessins. Ses oeuvres nous parlent. Tirées de chansons, les phrases choisis avec précision donnent le ton.

Artiste d’observation, elle raconte le monde, en oscillant entre fantaisie, sensibilité et sérieux. 

 

Madeleine Deschamps

Rio de Janeiro, photo de Kristin Bethge

Paris, photo de Violeaine Cadinot

À PROPOS

Formation:

 

2011-2012  EAV ( ÉCOLE DES ARTS VISUELS) Parque Lage - Rio de Janeiro, Brésil

Programa Apronfundamento avec Anna Bella Geiger, Marcelo Campos et Fernando Cocchiarale

 

2006-2011  ENSAV (ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DES ARTS VISUELS) La Cambre - Bruxelles, Belgique

Master de Sculpture avec Johan Muyle, Geoffroy Devolder, Philippe Ledocte, Erwan Mahéo, Lionel Estève et Guy Bauclair

 

 

 

Expositions solo:

 

2017 Qu’a t’on bien pu faire de tous ces sacrifices? Galerie Artur Fidalgo, curateur José Damasceno, Rio de Janeiro, Brésil

2016 BRUTES, Raimundo correia 27, curateur Madeleine Deschamps et Ademat Britto, Rio de Janeiro

2015 A Questão humana, Qguai, Rio de Janeiro, Brésil

2014 Brinca com as estrelas, Casa Urca, curatrice MC de Beyssac, Rio de Janeiro, Brésil

2012 It’s even more funny when it’s not funny, Espace Champeret curatrice Elena Germain, Paris, France

2011 Kill the enemy inside me but sweetly, Maison des ensembles, curateur Hadrien Jacquelet, Paris, France


 

Expositions collectives:

2017 Morceaux Choisis, curateur Pauline Deschamps et Robin Buchholz, Paris

2017 Marina Monumental, curateur Marc Potier, Marina da Gloria, Rio de Janeiro, Brésil

2015 TAZ, Kasa Color, curateur João Maia Peixoto, Rio de Janeiro, Brésil

2015 Identity/Memory, part2 the gallery on the corner, curatrice Gabriela Davies, Londres, Angleterre

2015 Identity/Memory, part1 Framless gallery, curatrice Gabriela Davies, Londres, Angleterre.

2015 Fumées, Hotel Paris, curateurs Zoé Dubus et Romain Dumesnil, Rio de janeiro, Brésil

2014 O Grito, studio 512, curateur Lucas Acoverde, Rio de Janeiro, Brésil

2014 Gabber, curateur Ulysse Klotz, Paris, France

2013 ARTIGO Rio, curateur Alexandre Murucci, Rio de Janeiro, Brésil

2013 Tercera mostra, Parque Lage curateurs Anna Bella Geiger, Marcelo Campos, Fernando Cocchiarale, Rio de Janeiro, Brésil

2011 À partir,gallerie La Cambre curateurs Michel Hassenmaker et Lola Meotti, Bruxelles, Belgique

2011 All Hell Broke Loose, curateur Guillaume Baronnet, Tournai, Belgique

2011 Shifting Ground, Zebra, curateurnGeoffroy Devolder, Patrick Codenys et Kendell Geers, Gent, Belgique.

2011 Under the bridge, curateur Geoffroy Devolder, Bruxelles, Belgique

2010 Chapitre deux, curarateur Johan Muyle 19 quai du chantier, Bruxelles, Belgique.

2010 Vasthouse, curatrice Elise de Maesschalk Bruxelles, Belgique

2009 A New Deal, Dexia Art Center, curateur Johan Muyle, Bruxelles, Belgique

2008 I do, I undo, I redo Atelier 340, curateur Johan Muyle, Bruxelles, Belgique

CURRICULUM VITAE
  • Black Instagram Icon
Contactez-nous

Zoé Dubus (1986) vit entre Paris et Rio de Janeiro.

L’artiste a étudié la sculpture à La Cambre, avant d’intégrer l’école des arts visuels du Parc Lage. Son univers  pointilliste (soucis du détail ) et coloré nous plonge abruptement dans un tourbillon d’histoires. Guidée par son environnement, son vécu, ou encore son imagination et ses extravagances, elle  raconte de manière sublimée, l’amour, la violence, la tristesse, la joie, la beauté, les travers et la cruauté de notre société et de ses êtres, la vie!

Elle créé, invente, enchante. Dans son monde, elle fait dialoguer des constituants de son quotidien avec des éléments surréalistes et enchanteresses qui deviennent protagonistes de ses œuvres. Les hommes deviennent alors des animaux, la neige tombe sous les tropiques, les enfants dansent avec des loups, et la vie devient un jeu d’échec. C’est sa manière de saisir l’absurde, et de capturer l’éphémère, la folie qui nous traverse l’esprit.

© 2017 por Zoé Dubus. Criado com Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now